teletravail

Le télétravail, cette forme de travail qui se fait à distance, s’est largement démocratisé avec la crise sanitaire de la Covid-19. Si celui-ci comporte son lot d’avantages et inconvénients, il présente surtout un ensemble de risques qu’il est important de connaître afin de s’en prémunir.

Télétravail : quels cyber risques ?

Par définition, le télétravail impose un changement d’organisation radical : assurer son poste sans être sur son lieu de travail. Cela implique notamment de nombreux risques informatiques, étant donné que l’accès à certaines ressources doit se faire à distance. Cet accès doit donc utiliser un réseau comme intermédiaire qui n’est pas le réseau interne de l’entreprise, plus sécurisé qu’une simple connexion domestique.

Au-delà des risques liés au transfert d’informations par un nouveau réseau, l’accès aux différentes ressources professionnelles via une nouvelle machine, possiblement un ordinateur personnel, est une véritable bombe à retardement. Pour peu que celui-ci soit vérolé (touché par un virus) ou ne soit pas à jour, les données sensibles comme les mots de passe se retrouvent largement exposées.

Enfin, l’environnement de travail peut augmenter les risques d’erreur : téléchargement de logiciels malveillants type Cheval de Troie, récolte de données confidentielles via hameçonnage (phishing), etc.


Les risques d’un télétravail mal préparé sont donc très concrets et très dangereux pour une entreprise, le vol d’informations confidentielles (coordonnées bancaires, secret industriel, corruption de mots de passe) étant le principal danger. Ces données peuvent être alors divulguées ou vendues, ou encore bloquées jusqu’à versement d’une rançon de votre part (rançongiciel ou ransomware).

Nos conseils pour télétravailler en sécurité

Deux mots d’ordre pour un télétravail avec des risques maîtrisés : prévention et préparation. La prévention passe par la formation de tous les futurs collaborateurs en télétravail aux bonnes pratiques : utilisation des outils mis en place par l’entreprise, méfiance vis-à-vis des mails et autres démarchages d’expéditeurs inconnus, mise à jour de son système d’exploitation et de ses logiciels.


En termes de préparation, il est important pour l’entreprise de mettre en place les outils nécessaires à la sécurité des télétravailleurs. Le premier et plus important est de mettre à disposition un ordinateur de fonction, évitant l’usage des machines personnelles et les dangers qui leur sont propres. Côté logiciel, il est conseillé d’utiliser des gestionnaires de mots de passe, pour sécuriser les identifiants aux différentes plateformes. Autre outil logiciel important :  le VPN, un outil permettant de crypter la connexion à un réseau, ce qui réduit les risques au moment de transférer des informations via sa connexion domestique.